Recherche, dosage, effets secondaires et plus

Aperçu

Le cannabidiol (CBD) est un type de cannabinoïde, un produit chimique présent naturellement dans les plantes de cannabis (marijuana et chanvre). Les premières recherches sont prometteuses concernant la capacité de l’huile de CBD à soulager l’anxiété.

Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), un autre type de cannabinoïde, le CBD ne provoque aucun sentiment d’intoxication ou le «high» que vous pouvez associer au cannabis.

Apprenez-en davantage sur les avantages potentiels de l’huile de CBD contre l’anxiété et si elle peut être une option de traitement pour vous.

Le corps humain possède de nombreux récepteurs différents. Les récepteurs sont des structures chimiques à base de protéines qui se fixent à vos cellules. Ils reçoivent des signaux de divers stimuli.

On pense que le CBD interagit avec les récepteurs CB1 et CB2. Ces récepteurs se trouvent le plus souvent dans le système nerveux central et le système nerveux périphérique.

La manière exacte dont le CBD affecte les récepteurs CB1 dans le cerveau n’est pas entièrement claire. Cependant, il peut modifier les signaux de la sérotonine.

La sérotonine, un neurotransmetteur, joue un rôle important dans votre santé mentale. Les faibles taux de sérotonine sont souvent associés aux personnes souffrant de dépression. Dans certains cas, ne pas avoir suffisamment de sérotonine ne peut pas causer d’anxiété.

Le traitement conventionnel des faibles taux de sérotonine est un inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine (ISRS), comme la sertraline (Zoloft) ou la fluoxétine (Prozac). Les ISRS ne sont disponibles que sur ordonnance.

Certaines personnes anxieuses peuvent être capables de gérer leur état avec du CBD au lieu d’un ISRS. Cependant, vous devez en parler à votre médecin avant de modifier votre plan de traitement.

Plusieurs études soulignent les avantages potentiels du CBD pour l’anxiété.

Pour l’anxiété généralisée

Pour le trouble d’anxiété généralisée (TAG), le National Institute for Drug Abuse (NIDA) affirme qu’il a été démontré que le CBD réduit le stress chez les animaux tels que les rats.

On a observé que les sujets de l’étude présentaient des signes comportementaux d’anxiété plus faibles. Leurs symptômes physiologiques d’anxiété, tels que l’augmentation du rythme cardiaque, se sont également améliorés.

Des recherches supplémentaires doivent être effectuées, en particulier sur les humains et le TAG.

Pour d’autres formes d’anxiété

Le CBD peut également profiter aux personnes souffrant d’autres formes d’anxiété, telles que le trouble d’anxiété sociale (TAS) et le trouble de stress post-traumatique (SSPT). Il peut également aider à traiter l’insomnie induite par l’anxiété.

En 2011, une étude a examiné les effets du CBD sur les personnes atteintes de TAS. Les participants ont reçu une dose orale de 400 milligrammes (mg) de CBD ou un placebo. Dans l’ensemble, ceux qui ont reçu du CBD ont connu une diminution de leur niveau d’anxiété.

Plusieurs études récentes ont montré que le CBD peut aider à soulager les symptômes du SSPT, tels que les cauchemars et la lecture de souvenirs négatifs. Ces études ont considéré le CBD à la fois comme un traitement indépendant du SSPT et comme un complément aux traitements traditionnels tels que les médicaments et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC).

Pour d’autres troubles neurologiques

Le CBD a également été étudié dans d’autres troubles neurologiques.

Une revue de la littérature de 2017 sur le CBD et les troubles psychiatriques a conclu qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves que le CBD soit un traitement efficace contre la dépression.

Les auteurs ont trouvé des preuves suggérant que le CBD peut aider dans les troubles anxieux. Cependant, ces études n’étaient pas contrôlées. Cela signifie que les participants n’ont pas été comparés à un groupe distinct (ou «témoin») qui peut avoir reçu un traitement différent – ou aucun traitement du tout.

Sur la base de leur examen, davantage de tests sur l’homme sont nécessaires pour mieux comprendre le fonctionnement du CBD, quelles devraient être les doses idéales et s’il existe des effets secondaires ou des risques potentiels.

UNE Étude 2016 ont constaté que le CBD pouvait avoir des effets antipsychotiques chez les personnes atteintes de schizophrénie. De plus, le CBD ne provoque pas les effets secondaires débilitants importants associés à certains médicaments antipsychotiques.

Si vous souhaitez tester l’huile de CBD pour votre anxiété, parlez-en à votre médecin. Ils peuvent vous aider à déterminer une dose de départ qui vous convient.

Cependant, l’Organisation nationale à but non lucratif pour la réforme des lois sur la marijuana (NORML) recommande que très peu de produits disponibles dans le commerce contiennent suffisamment de CBD pour reproduire les effets thérapeutiques observés dans les essais cliniques.

Dans une étude de 2018, des sujets masculins ont reçu du CBD avant de subir un test de prise de parole en public simulé. Les chercheurs ont découvert qu’une dose orale de 300 mg, administrée 90 minutes avant le test, était suffisante pour réduire considérablement l’anxiété du locuteur.

Les membres du groupe placebo et les sujets recevant 150 mg ont vu peu de bénéfices. La même chose était vraie pour les sujets recevant 600 mg.

L’étude n’a porté que sur 57 sujets, donc elle était petite. Des recherches supplémentaires, y compris des études portant sur des sujets féminins, sont nécessaires pour déterminer la posologie appropriée pour les personnes souffrant d’anxiété.

Le CBD est généralement considéré comme sûr. Cependant, certaines personnes prenant du CBD peuvent ressentir certains effets secondaires, notamment:

  • la diarrhée
  • Fatigue
  • changements d’appétit
  • changements de poids

Le CBD peut également interagir avec d’autres médicaments ou suppléments que vous prenez. Soyez particulièrement prudent si vous prenez des médicaments, tels que des anticoagulants, accompagnés d’un «avertissement de pamplemousse». Le CBD et le pamplemousse interagissent tous les deux avec des enzymes importantes pour le métabolisme des médicaments.

Une étude chez des souris a montré que si elles étaient administrées ou forcées de se nourrir d’extrait de cannabis riche en CBD, le risque de toxicité hépatique augmentait. Cependant, certaines des souris de l’étude avaient reçu des doses extrêmement importantes de CBD.

Vous ne devez pas arrêter de prendre les médicaments que vous prenez déjà sans en parler d’abord à votre médecin. L’utilisation d’huile de CBD peut soulager votre anxiété, mais vous pouvez également ressentir des symptômes de sevrage si vous arrêtez soudainement de prendre vos médicaments sur ordonnance.

Les symptômes de l’abstinence comprennent:

  • irritabilité
  • vertiges
  • la nausée
  • brouillard

Le CBD est-il légal? Les produits CBD à base de chanvre (contenant moins de 0,3% de THC) sont légaux au niveau fédéral, mais sont toujours illégaux en vertu de certaines lois d’État. Les produits CBD dérivés de la marijuana sont illégaux au niveau fédéral, mais sont légaux en vertu de certaines lois étatiques. Vérifiez les lois de l’État et où que vous soyez. Gardez à l’esprit que les produits CBD en vente libre ne sont pas approuvés par la FDA et peuvent être étiquetés de manière incorrecte.

Dans certaines régions des États-Unis, les produits CBD ne sont autorisés qu’à des fins médicales spécifiques, telles que le traitement de l’épilepsie. Vous devrez peut-être obtenir une licence de votre médecin pour pouvoir acheter de l’huile de CBD.

Si le cannabis est approuvé pour un usage médical dans votre état, vous pourrez peut-être acheter de l’huile de CBD en ligne ou dans des cliniques et pharmacies spécialisées dans le cannabis. Consultez ce guide de 10 des meilleures huiles de CBD sur le marché.

Au fur et à mesure que la recherche sur le CBD se poursuit, davantage d’États pourraient envisager de légaliser les produits du cannabis, conduisant à une plus grande disponibilité.

Laisser un commentaire

Contact Us